Mairie de la Chapelle-Rambaud

Vous êtes ici : Accueil > Tourisme & loisirs > Les espaces naturels > Un projet de territoire au coeur des zones humides du plateau des bornes

Un projet de territoire au coeur des zones humides du plateau des bornes

  • Publié : 21 janvier 2016

10 communes réunies autour d’un projet de territoire

Le plateau des Bornes est parsemé de zones humides, qui constituent une des richesses paysagères et culturelles du territoire. Conscientes de l’intérêt de préserver ce patrimoine naturel, dix communes du Plateau (Arbusigny, La Muraz, Pers-Jussy, Eteaux, La Chapelle-Rambaud, Groisy, Menthonnex-en-Bornes, Vovray-en-Bornes, Evires, Villy-le-Bouveret) se sont engagées dans une démarche de préservation de leurs zones humides. En parallèle, un programme d’actions est engagé en faveur du patrimoine naturel et culturel du Plateau.

Un comité de pilotage multipartenarial

Avec le soutien du Conseil Départemental de Haute-Savoie, un comité de pilotage, animé par Asters (Conservatoire d’espaces naturels de Haute-Savoie), s’est mis en place intégrant les 10 communes partenaires, des représentants d’associations (Fédérations de chasse, de Pêche, LPO, groupe de quadder...), ou institutions (Conseil Départemental, Chambre d’Agriculture,
Communautés de Communes, Syndicat Mixte d’Exécution du Contrat de Rivières des Usses…).

Des actions ciblées

Des actions ont vu le jour en 2015, avec la restauration de certains marais permettant de « réouvrir » des milieux au potentiel intéressant pour des espèces animales et végétales.
La valorisation pédagogique de ces travaux est assurée au travers de projets comme « La nature sur un Plateau » qui a mobilisé 150 élèves d’écoles primaires du Plateau en 2015 ! Ces actions, ainsi que de nouvelles, seront reconduites pour 2016.

Les zones humides : un atout pour la ressource en eau et la biodiversité

Les zones humides et leurs sols gorgés d’eau pendant la majeure partie de l’année, jouent un rôle fondamental dans la gestion de la ressource en eau. Elles fonctionnent comme des éponges naturelles, retiennent l’excès d’eau et la restituent lentement. Grâce aux zones humides, les risques d’inondation sont limités, les sources alimentées et les débits des cours d’eau régulés.
Véritables filtres épurateurs, capables de piéger et de dégrader certains polluants présents dans l’eau, elles contribuent à la bonne qualité de la ressource.
Au niveau biodiversité, les zones humides abritent une faune et une flore remarquables dont de nombreuses espèces rares et menacées (Liparis de Loesel (orchidée) et Oeillet superbe, Azuré de la sanguisorbe et Azuré des paluds (papillons). Certaines espèces sont présentes du fait de pratiques agricoles pratiquées jusque dans les années 60. A cette époque, les prairies humides étaient fauchées tardivement, et le produit de fauche, « la blache », était récupéré comme litière. Ces usages agricoles permettaient aux espèces de terminer leur cycle de reproduction (faire leurs graines pour les plantes), et aux prairies humides de rester « maigres » (pauvres en nutriments). Aujourd’hui, l’abandon de la fauche des marais laisse place à l’embroussaillement et aux arbustes comme le saule, qui ont tendance à envahir les prairies humides, entraînant la disparition d’espèces remarquables.

Agendas 2016 :

Vendredi 12 février 2016 de 18h à 20h à la salle d’animation de Groisy.
- Présentation des Zones Humides du Plateau des Bornes (diaporama photo)
- Focus sur les espèces de libellules et de papillons des Zones Humides du Plateau
- Projection du film « Ô Papillon »

Samedi 18 juin 2016 de 15h à 17h sur le marais de Marjolin à Pers-Jussy
Animation nature sur le terrain pour le grand public, gratuit, sur inscriptions auprès d’Asters

Signature officielle du contrat de territoire du plateau des Bornes, pour les élus en lien avec le projet (au printemps, date à définir avec le Conseil Départemental 74)

Animation découverte du patrimoine naturel/culturel (hors zones humides) avec la Maison du Salève (thème et date à définir)

Le projet est porté administrativement par le Syndicat Mixte du Salève pour les communes du Plateau des Bornes.
Les actions sont soutenues en partie par le Conseil Départemental et l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse.